----------

Lyon, le 8 mars 2018


    DEUX  FRÈRES

 
Une porte a  claqué violemment quelque part dans la maison... Aimée-Caroline, sans doute, qui exprime son désaccord ! Comment l’en blâmer, cher Paul ? J’ai été un piètre époux, beaucoup trop absent du foyer. Et maintenant que je viens de lui annoncer ma décision de partir nous installer à Rome au printemps, elle va devoir de plus quitter notre maison.

Je t’écris, mon cher frère, pour répondre à certaines de tes questions…
Aujourd’hui que ma fin approche, je peux me retourner et embrasser d’un seul regard mon existence. Je vois, enfin  je vois !
Ce testament te sera remis post mortem par notre notaire.

         Les fils sous-tendant mon destin me sont apparus au moment où nous passions le concours du Prix de Rome. J’avais réussi les premières épreuves...

                                                                                        ©Michèle Rodet

Vous pouvez lire la suite de cette nouvelle en suivant ce lien :
http://www.lanouvellemognoterie.com/2018/03/deux-freres.html

Lyon, le 22 janvier 2018

-
-
AH ! DIRE QUE...
                                                                                           
Dire la patience qu'il a fallu pour grandir, 
        la patience qu'il faudra pour vieillir

 ... dire la profonde et froide obscurité d'avant l'aube
 
... dire la lumière qu'infuse doucement l'aurore,
           la lumière qui embrase le crépuscule

 ... dire le néant limpide et étoilé de la nuit,
            le néant opaque et innocent de l'oubli…


Et dire que l'amour si ardemment,
si savamment chevillé au temps d'enfance,
            que l'amour qui ne se fie ni à la nuit ni au jour,
                                      ne se confie qu'à ses rêves...
                                                       ©Michèle Rodet

Lyon, le 31 décembre 2017

-
-


        Qu’en 2018, 
                   vous alliez sur les chemins
                                          ailé d’étoiles 
                                                       ©Michèle Rodet


    La naissance des aborigènes d’Australie est inscrite dans une double filiation : celle de sa parenté et celle de la parcelle de Terre qui lui est dévolue d’après le rêve fait par sa mère à cet effet, parcelle dont il aura la responsabilité toute sa vie.

    La terre d’Australie est façonnée par les ancêtres surnaturels l’ayant parcourue en d'autres temps. Les traces de leur passage ont formé des réseaux complexes recouvrant le pays. Ces chemins accessibles depuis des sites sacrés, représentés par des cercles concentriques, contiennent la mémoire et le savoir de ces êtres mythiques. Ce lien entre mémoire et terre fonde un espace temps de la création appelée « Jukurrpa », terme que l’on traduit par Rêve.

CHEMIN DU RÊVE ÉTOILÉ, Dave Ross Pwerle, 1991. Acrylique sur toile. Lyon (France) Musée des Confluences. 
-

Lyon, le 14 décembre 2017

-



 IL Y A 90 ANS...

Nuit des souvenirs -
Des années lumières filées
Sous les étoiles
                  ©Michèle Rodet                                                        



-

Lyon, le 19 novembre 2017



LA MOUCHE M’AGACE L’OREILLE GAUCHE
 

Tout a débuté par ma dépression nerveuse…

Je ne l’ai pas vue venir. J’étais un entomologiste plutôt heureux, travaillant au muséum d’histoire naturelle. Je réceptionnais diptères, coléoptères, lépidoptères et autres ailés-coptères envoyés des quatre coins du monde, les étudiais, les photographiais, les fichais…

Un jour, mon supérieur m’a demandé d’organiser un lâcher de papillons exotiques dans la serre tropicale attenante au musée. Ce que j’ai fait bien volontiers. 
J’étais venu accueillir les spectateurs et m’assurer du bon déroulement de la manifestation. Et soudain, alors que les papillons batifolaient sous la haute verrière, un voile gris est tombé sur mes yeux et un goût de cendres a tapissé mon palais. Suffocant, je suis sorti, les jambes flageolantes, et suis rentré tout de go dans mon laboratoire. Mais mon malaise n’a pas passé. Pis, mon état s’est aggravé, de sorte que j’ai fini par consulter.

Zoé à qui je me suis confié, sans conteste la plus fine mouche de mes amies, m’a suggéré : 
- ...

Vous pouvez lire la suite en suivant ce lien  :
http://www.lanouvellemognoterie.com/2017/11/la-mouche-magace-loreille-gauche.html


Lyon, le 28 octobre 2017

-


PAS  DE  PORTE
 

Un  papillon  blanc
  S’est  posé  paisiblement
         Au  seuil  de  l’automne
                           ©Michèle Rodet



Lyon, le 25 septembre 2017




 
VOYAGES



Partir – s’envoler
pour des rêves impensés
hors ses frontières
       ©Michèle Rodet

Lyon, le 15 juillet 2017

-

-
Seuils
-


Même enténébrées,
Je veille aux portes des mots –
L’aube s’aiguise
                       ©Michèle Rodet
-
-
-






Lyon, le mercredi 24 mai 2017

-
 

NORD



Un fils accompli

La nuit de lune noire

Se rapporte à lui

            © Michèle Rodet



-
-